Habitat des seniors : de multiples réponses

Intervenants

Émulation des ateliers

Les envies d’habitat avec le vieillissement

De nombreux participants expriment leur souhait de rester à domicile le plus longtemps possible tout en gardant l’indépendance et l’autonomie. La raison principale réside dans le maintien des relations sociales bâties au fil des années avec le voisinage mais aussi de toujours côtoyer des personnes de tout âge (intergénérationnel) «Je ne veux pas vieillir seul».

Cela demande de penser à l’adaptation du logement. Comment transformer une grande maison en une habitation adaptée à l’avancée de l’age et aux fluctuations du niveau de santé. Il faut pour cela penser l’habitat de qualité dès le début lors de sa construction. Un participant énonce même son souhait idéal : avoir une maison individuelle avec 3 chambres et un jardin de 500 m².

Beaucoup de personnes souhaitent également vieillir dans un environnement doté de services de proximité (transports, commerces, vie culturelle…).

De façon plus marginale, quelques participants ont exprimé le souhait d’intégrer un foyer logement avec des services (restauration…) avec des personnes connues.

D’autres seraient tentés par des habitations partagées avec la mutualisation de lieux d’échanges ou d’une chambre d’amis par exemple.

Ce qui est soulignés par la plupart des personnes est la difficulté de trouver  le moment pour se questionner sur son parcours résidentiel et anticiper adaptation de son mode d’habitat avec son vieillissement. Des groupes de discussions pourraient être mis en place pour aider à la prise de décision grâce aux retours de ceux qui sont passés par là.

Les craintes sur sa projection d’habitat avec le vieillissement

De nombreuses personnes ont exprimé le manque de moyens financiers pour un habitat adapté. Le coût d’hébergement pour les personnes âgées, est pour certains, au dessus des prestations retraites reçues. L’insuffisance des ressources empêche d’avoir un vrai choix. 

Beaucoup de participants craignent également le changement de mode de vie en passant d’une situation d’un logement individuel à une solution d’habitat collectif. Au-delà de se retrouver dans un espace de vie plus réduit, de nombreux repères changent pour les nouveaux résidents qui devront faire le deuil de leur intimité et de certaines activités d’antan (jardinage, bricolage…) et reconstruire des liens sociaux avec des personnes inconnues. « Les senioriales, c’est un environnement fermé ».

Plus globalement certaines personnes ont peur de décliner, de perdre en autonomie et d’être confrontés à la maladie qui pourraient renforcer la solitude et l’isolement.

Quelles ressources et aides mobiliser ?

Tout d’abord, il faudrait augmenter l’information autour de solutions proposées et développer des conseils personnalisés sur les aides mobilisables. Des aides existent en effet sur l’amélioration et l’adaptation de l’habitat (ANAH). La rencontrer d’autres personnes, structures peut également être une solution pour se faire une opinion.

Une autre solution proposée consisterait à mettre en place un réseau d’entraide au quotidien (accompagnement pour les courses, coiffeur, ampoule à changer..). Une sorte d’association qui regroupe les demandes de coup de mains et propositions d’aide.

Enfin certains demandent d’augmenter la formation et les compétences des auxiliaires de vie.

Autres priorités exprimés par les participants :

  • Anticipation de choix pour ne pas être pris au dépourvu.
  • Développer un réseau de services intercommunal : disposer de services de proximité adaptée à l’avancée en âge.
  • Prendre conscience d’une anticipation et d’une prise de décision en amont sur son adaptation d’habitat. 
  • Éviter l’isolement (habitat, relationnel).
  • Garder le lien intergénérationnel et la solidarité.
  • Vivre le plus longtemps possible en bonne santé.
  • Rester dans son environnement social.
  • Avoir des ressources suffisantes pour financer les surcoûts liés au vieillissement.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules