Construction d'un accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) à hautes performances énergétiques et environnementales

Le Sicoval construit un accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) sur la commune de Castanet-Tolosan. Ce tout nouveau bâtiment à hautes performances énergétiques et environnementales, situé à proximité du Lac de Rabaudy et de la salle du Lac, accueillera dès la rentrée 2021, 300 enfants de 3 à 12 ans, les mercredis et les vacances scolaires.

Ce projet s'inscrit pleinement dans la stratégie du Plan climat-air-énergie du Sicoval 2019-2021 qui reprend les objectifs fixés par l'accord de Paris (COP21) à l’échelle internationale, et la loi de transition énergétique à l’échelle nationale, afin de lutter contre le changement climatique.

Le Sicoval est convaincu de l’urgence d’agir et montre l'exemple en construisant sur son territoire un bâtiment public faisant preuve « d’exemplarité énergétique et environnementale » au sens de la loi TEPCV du 17 Aout 2015.

Un projet lauréat de l'appel à projets « Bâtiments Nowatt » de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

Le Sicoval a répondu à l’appel à projets « Bâtiments Nowatt » en 2019 dans le cadre de la feuille de route « Région à Energie Positive » à l’horizon 2050. Cet  appel à projets s’adressait à tous les maîtres d’ouvrages publics et privés, porteurs d’un projet de construction ou de rénovation sur le territoire de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, et engagés dans une démarche d’innovation, de limitation de leur empreinte énergétique, et de meilleure prise en compte des usages

Lauréat de l’appel à projets, début 2020, pour la construction de l’ALSH Castanet-Tolosan, le Sicoval reçoit le soutien financier de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée pour cette opération innovante et exemplaire en matière d’efficacité énergétique et environnementale. Ce projet de territoire servira de référence et pourra être transposée sur d’autres territoires.

Un projet « NoWatt » est une « opération innovante de construction ou de rénovation qui limite son empreinte énergétique tout au long de son cycle de vie, de l’extraction des ressources à la fin de vie du bâtiment, qui intègre les attentes des usagers et qui s’inscrit dans une démarche élargie, technique, sociale et poétique en lien avec le territoire ».

Le secteur du bâtiment 3ème émetteur de gaz a effet de serre dans notre région

Le secteur de la construction, de l'immobilier et de l'aménagement porte une responsabilité dans le dérèglement climatique actuel du fait que son usage émet plus de 30% des gaz à effets de serre, induit plus de 40% de la consommation énergétique, que son activité produit la grande majorité des déchets, génère l’une des plus importantes consommations de matériaux non renouvelables et porte une responsabilité sur la baisse de la biodiversité, notamment par l’artificialisation des terres.

Dans notre région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le secteur du bâtiment est :

  • l’un des principaux secteurs de l’économie avec 20 % des entreprises et 137 000 salariés.
  • le premier poste de consommation d’énergie avec 48 % des consommations d’énergie finale,
  • le troisième secteur émettant le plus de gaz à effet de serre après les transports et l’agriculture.

La stratégie climat de la filière bâtiment

En moyenne, sur les 3 prochaines décennies, la filière doit réduire chaque année de 7% ses émissions de GES et limiter les impacts des dérèglements climatique. Cette stratégie bas carbone et résiliente implique de changer complètement de modèle et inventer un projet qui interroge la « croissance ». La stratégie à bâtir devra Intégrer les éléments clés d'une économie circulaire au service du bien-être des habitants. Faire entrer la construction dans l'ère des 5 R : Renoncer, Réduire, Réutiliser, Rénover, Recycler.

Pourquoi la construction bas carbone est une nécessité pour l’avenir de la planète ?

 « Pour rester <2° à horizon 2100, il nous reste 800 milliards de tonnes de C02 à émettre. Si on ne change rien, pour loger les 3 milliards d’habitants supplémentaires dans les villes, il faudra construire des logements qui émettront 470 milliards de tonnes de CO2, donc plus de 50% du reste à émettre. C’est dire à quel point il y a urgence à trouver des solutions, à innover en conception, en matériaux pour réduire l’empreinte carbone du bâtiment. »

Jean Jouzel, climatologue, ex-vice président du GIEC et prix nobel de la paix 2007.

Une nouvelle réglementation environnementale RE 2020 applicable à tous les bâtiments neufs en janvier 2021

Votée en 2019, la loi Énergie Climat engage la France à réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Elle définit tout un ensemble de mesures destinées à y parvenir, auxquelles s’ajoutent de nouvelles réglementations dans certains secteurs, notamment la construction.

La nouvelle réglementation environnementale, ou RE 2020, s’adresse aux filières du bâtiment. Elle prend en compte les performances énergétiques des bâtiments mais aussi leur empreinte environnementale dans une perspective bien plus globale que les réglementations précédentes. Elle concerne dès à présent les bâtiments publics et sera applicable à tous les bâtiments neufs dès le 1er janvier 2021.

Le label BBCA : qu’es aco ?

L’ALSH Castanet sera labellisé BBCA (Bâtiment Bas Carbone). Ce label distingue les projets immobiliers et les promoteurs qui s’engagent dans la protection de l’environnement. Il est accordé aux constructions dont les émissions de gaz à effet de serre sont limitées, au cours de l’ensemble de leur cycle de vie.  Pour être labellisé BBCA, un bâtiment doit garantir une réduction significative de son empreinte carbone pendant sa construction puis son exploitation sur 50 ans

Pour résumer un bâtiment bas carbone doit :
– Réduire les émissions de CO2 grâce à une construction raisonnée et à une exploitation maîtrisée
– Privilégier d’autres pratiques bas carbone : le stockage carbone, l’économie circulaire (recyclage, transformation, démontabilité).

L'ALSH Castanet-tolosan est le premier bâtiment E+C- construit par l'Agglo

Pour préparer la future réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE 2020), les pouvoirs publics ont mis en place une approche innovante pour permettre à la filière de se former et d’en tester les nouveaux principes. Cette expérimentation, appelée E+C- pour « énergie positive et réduction carbone », intègre deux principaux volets :

  • Une évaluation de la performance énergétique qui intègre tous les usages de l’énergie et qui utilise un nouvel indicateur, le Bilan BEPOS, qui correspond au bilan entre consommations d’énergie non renouvelables et production d’énergie renouvelable locale ;
  • Une évaluation de la performance environnementale du bâtiment basée sur une analyse du cycle de vie (ACV). Les indicateurs utilisés quantifient les émissions de gaz à effet de serre dûs aux produits de construction et équipements (PCE), aux consommations d’énergie et d’eau et au chantier sur tout le cycle de vie du bâtiment.

Un bâtiment exemplaire classé E4 C2

Avec la nouvelle réglementation RE2020, les niveaux de performances d’un bâtiment neuf sont caractérisés par 4 niveaux de performance énergétique (« Énergie 1 » à « Énergie 4 ») et 2 niveaux de performance environnementale relative aux émissions de gaz à effet de serre (« Carbone 1 » et « Carbone 2 »).

L’ALSH Castanet répond au plus haut niveau d’exigences puisqu’il est classé pour l’énergie en E4 et pour le carbone en C2.
Le niveau « Énergie 4 » correspond à un bâtiment avec bilan énergétique nul (ou négatif) sur tous les usages et qui contribue à la production d’énergie renouvelable à l’échelle du quartier. Le niveau « Carbone 2 » valorise les opérations les plus performantes qui récompense la minimisation de l’empreinte carbone des matériaux et équipements, ainsi que celle des consommations énergétiques du bâtiment.

Un tel niveau de performance a exigé une réflexion approfondie sur la phase de conception par les équipes du service architecture et bâtiment du Sicoval.

L’atteinte des plus hauts niveaux de performances environnementales permettra au bâtiment d’obtenir les labels BEPOS + EFINERGIE 2017,  BBCA   (Bâtiment Bas Carbone). Ces Labels seront délivrés par l’organisme certificateur CERTIVEA à l’issue de la construction.

Fiche d'identité du projet

- Accueil optimisé jusqu'à 300 enfants
- 2078 m2 de salle d'activités, dortoirs, etc.
- un bâtiment à énergie positive et bas carbone, spacieux, confortable et moderne
- calendrier prévisionnel : début des travaux en juin 2020 et accueil des enfants en septembre 2021

Adresse du chantier

Boulevard des Campanhols
31320 - Castanet-Tolosan 

Coût des travaux

5 650 000 € HT 

Financement 

  • Commune Castanet-Tolosan : 31%
  • Communauté d'agglomération du Sicoval : 32 %
  • Conseil Départemental 31 : 14 %
  • Région : 5%
  • CAF : 2%
  • Etat : 4 %
  • FCTVA : 12%

 

Maître d’ouvrage  

Communauté d’agglomération
du SICOVAL

110 rue Marco Polo - 31670 Labège

 

Maître d’œuvre

Serge Doroginsky, architecte

Communauté d’agglomération du Sicoval Centre l’Astel, lotissement de La Balme

31450 Belberaud

Tel : 06 74 39 90 63 – mail (serge.doroginsky @ sicoval.fr)

Assistants à la Maitrise d'ouvrage
 

Performance Environnementale des Bâtiments (AMO PEB)

 

100TRANSITIONS

20, Chemin de Lafilaire 31500 Toulouse

Tel : 06 24 51 12 33 – mail (lucdelrieu @ 100transitions.net)

 

Maîtrise des usages

La Maison de l’Initiative  

Parc Technologique du Canal - 7 rue Hermes - 31520 Ramonville-Saint-Agne

Tel : 06 08 72 45 48 - mail (marie.fedou @ sustain-d.com)

Coordonnateur SPS

Socotec

3 rue Rodier - BP 34012  - 31028 Toulouse

Bureau de contrôle technique 

Bureau Veritas

12 rue Michel Labrousse - Bâtiment 15 - BP 64797 - 31047 Toulouse CEDEX 1

Assistance Technique à la Maitrise d'Ouvrage / Démarche BIM 

BET Scoping

113, route de Labège - 31000 Toulouse

Entreprises

VRD

  • JEAN LEFEBVRE (Castanet-Tolosan)

 

Tout corps d’état

  • COUSERANS CONSTRUCTION (Saint-Girons)
  • ALIBERT ET FILS (Longages)
  • BIO ENERGIE DIFFUSION (Castanet-Tolosan)

 Panneaux solaires

  • AUTAN SOLAIRE (Deyme)

Paysagiste 

Service Espaces Naturels et Paysagers - Communauté d’agglomération du Sicoval - Centre l’Astel, lotissement de La Balme

31450 Belberaud

 

Planning

Durée des travaux : 10 mois
Début des travaux :  juin 2020
Fin des travaux : juillet 2021
Mise en service : septembre 2021 

 

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules