Lutte contre les violences conjugales : un nouveau dispositif de proximité

 

Lundi 6 septembre, juste avant que la séance du Conseil  de communauté ne commence, le Sicoval, son Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance et la Gendarmerie de Haute-Garonne ont signé une convention de partenariat concernant l’installation d’une Cellule de lutte contre les violences conjugales (CeLVic) sur le territoire de l’Agglo.



A partir du mois d’octobre, une Cellule de lutte contre les  violences conjugales
(CeLVic) de la Gendarmerie s’installera à Ramonville Saint-Agne.  Composée de six gendarmes enquêteurs volontaires et spécialisés dans le traitement de ces contentieux complexes et sensibles, cette cellule a pour objectif d’améliorer la prise en charge, l’écoute et l’accompagnement des victimes. 

Un dispositif adapté au contexte actuel

Le déploiement de ce dispositif sur le territoire fait suite à une expérimentation menée depuis 2020 sur le ressort de la compagnie de gendarmerie Toulouse-Mirail. Face au bilan positif de cette première CeLVic et au regard de la forte augmentation des faits de violences intrafamiliales, le Groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Garonne a souhaité étendre ce dispositif : trois nouvelles CeLVics seront ainsi créées en 2021 edans le département, dont celle qui sera installée sur le Sicoval.

Deux acteurs publics engagés localement

Les liens étroits que la Communauté d’agglomération et la Gendarmerie entretiennent depuis longtemps, ainsi que l’engagement continu du Sicoval dans le domaine de la lutte contre les violences intra familiales ont également participé à l’installation d’une CeLVic à Ramonville Saint-Agne. Afin de  faciliter la mise en place de cette cellule au plus près des besoins du territoire, la Communauté d’agglomération a d’ailleurs mis gratuitement à disposition de la Compagnie de Gendarmerie de Villefranche-de-Lauragais un local lui appartenant.

Lire le communiqué de presse

La lutte contre les violences conjugales, une priorité du Sicoval

Le Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD) du Sicoval participe et soutient depuis plusieurs années déjà différents dispositifs d’aide et d’accompagnement des victimes de ce type de violences.

- Mise en œuvre d’un dispositif d’hébergement provisoire et de transport d’urgence destiné à mettre à l’abri les victimes ainsi que leurs enfants,

- Soutien au poste d’intervenante sociale en gendarmerie,

- Développement d’outils de sensibilisation et de campagnes de communication à destination des élus, des professionnels et des victimes

- Partenariat permettant aux commerces de première nécessité d’adhérer à un réseau d’alerte et d’accompagnement des victimes et témoins,

- Sensibilisation des agents d’accueil du Sicoval, des communes et des partenaires.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules