Habitat : un bilan triennal en demi-teinte

Document obligatoire qui définit pour 6 ans la politique de l’habitat du Sicoval, le Programme local de l’habitat (PLH) 2017-2022 a fait l’objet d’un bilan à mi-parcours devant le Conseil de communauté.

Le projet politique 2017-2022 du Sicoval en matière d’habitat s’organise autour de 4 orientations stratégiques pour lesquelles un premier bilan a été dressé devant les élus communautaires.

Orientation 1 : Maintenir l’attractivité du territoire

Pour pouvoir répondre à la demande des personnes qui habitent déjà le territoire mais qui souhaitent changer de logement (pour des raisons familiales, d’emploi…) ou accueillir de nouveaux habitants (voir encadré), l’Agglo s’est fixée comme objectif la production de 1 000 logements/an. Un objectif atteint, avec 1 080 logements autorisés en moyenne chaque année depuis 3 ans.

Par ailleurs, 76 % de ces nouveaux logements se situent sur la partie la plus urbanisée du territoire, ce qui dépasse l’objectif de 70 % prévu par le PLH et le Schéma de cohérence territoriale de la grande agglomération toulousaine

C’est en matière de logement aidé (logements locatifs sociaux et en accession à la propriété à prix abordable) que les résultats sont moins positifs. La production est en effet en baisse depuis deux ans, pour atteindre 23 % en moyenne sur les 3 années écoulées, contre un objectif de 50 %.

Orientation 2 : Maîtriser la consommation foncière en polarisant le développement de l’habitat

Pour lutter contre l'étalement urbain, coûteux en réseaux (eau, électricité…), consommateur de ressources foncière et « pollueur » de paysages naturels, le Sicoval s’est fixé comme 1er objectif de favoriser la production de logements collectifs dans des espaces déjà urbanisés. Sur ces 3 dernières années, 57 % des logements produits l’ont été dans le cadre du renouvellement urbain.

2e objectif du Sicoval dans ce domaine : réduire la consommation foncière des maisons individuelles. Sur les 3 dernières années, cette consommation a atteint son plus bas niveau depuis 15 ans : 45 hectares contre 76 hectares entre 2005 et 2007

Orientation 3 : Répondre aux besoins diversifiés des ménages et les accompagner dans leur parcours résidentiel

Alors que l’objectif du Sicoval est d’atteindre 15 % de logements locatifs sociaux sur le territoire d’ici 2025, ces trois dernières années la part du parc locatif social a plafonné en dessous de 13 %.

  • La production de logements locatifs sociaux a baissé de 63 % entre 2017 et 2019, tandis que la demande a augmenté de + 25% et que les attributions ont stagné.
  • L’offre de logements en accession à prix abordable a été de 9 %  pour un objectif de 30 %.

Ainsi, malgré 4 500 logements locatifs sociaux sur le territoire, on constate en moyenne 1 attribution pour 7 demandes

La mise en place en 2018 de la Conférence intercommunale du logement devrait cependant pouvoir améliorer l’accompagnement des demandeurs.

A noter : l’ouverture d’une Résidence Habitat Jeunes pour les jeunes travailleurs et les jeunes en insertion, ainsi qu’une offre de logements étudiants qui augmente pour atteindre 3 000 unités.

Orientation 4 : S’assurer de la qualité d’usage, de l’adaptation et de la performance énergétique des logements

Pour garantir la qualité des logements proposés sur son territoire, l’Agglo encourage les aménageurs à faire certifier leurs logements aux normes NF habitat et NF Habitat HQE. Entre 2017 et 2019, ce sont presque 900 logements qui ont reçu l’une de ces deux certifications. Et 451 demandes de certification supplémentaires sont en cours.

Par ailleurs, le Sicoval soutient les particuliers dans leurs travaux d’amélioration ou de réhabilitation de leur logementEntre 2017 et 2019, 688 ménages ont été accompagnés dans leurs travaux d’amélioration de la performance énergétique, de lutte contre l’habitat indigne, ou d’adaptation à la perte d’autonomie et au handicap. Cet accompagnement est à la fois technique (choix des solutions, analyse des devis, suivi des travaux…) et financier : ces ménages ont reçu 1,4 M€ d’aides des différents partenaires institutionnels, dont le Sicoval.

Une situation de l’habitat liée au contexte sociodémographique

 

Le territoire du Sicoval connait une croissance démographique supérieure à celle de l’aire urbaine toulousaine. Cette tendance est principalement liée à l’installation de nouveaux habitants sur le territoire.

Les villes du nord du territoire (Auzeville, Castanet, Escalquens, Labège, Pechabou, Ramonville) accueillent à elles-seules 53 % de la population de l’Agglo.

 

Cette forte croissance ne doit cependant pas cacher des situations différentes selon les tranches d’âges :

  • accélération du vieillissement de la population,
  • baisse du nombre de jeunes ménages (30-44 ans),
  • augmentation du nombre de personnes seules et de familles monoparentales.

 

 

 

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules