Boucle d’eau tempérée sur Enova Labège-Toulouse : une technologie innovante et durable

En réponse locale aux enjeux globaux du changement climatique, la Communauté d’Agglomération du Sicoval s’est engagée dans la transition énergétique à travers son Plan climat air énergie territorial. Dans la droite ligne de cet engagement, le projet de zone d’activités Enova Labège-Toulouse prévoit la réalisation d’une boucle d’eau tempérée géothermique permettant aux futurs bâtiments de disposer d’une énergie renouvelable et compétitive pour leurs besoins en chauffage et en rafraîchissement.

Un projet ambitieux

Ce système permettra de répondre aux besoins en chaleur et en froid du village numérique, soit  environ  100 000 m² de surface de plancher. Pour une telle dimension, un champ de forage de près de 350 sondes à 150 m de profondeur, reliées entre elles et connectées à des pompes à chaleur desservant chaque bâtiment, sera nécessaire. Un complément de chauffage au gaz est prévu en cas de nécessité.

L’assistance à maîtrise d’ouvrage confiée à l’Agence régionale énergie climat (AREC)

Le Sicoval a choisi de confier l’assistance à maîtrise d’ouvrage à l’Agence régionale énergie climat (Arec) Occitanie, une société publique locale (SPL) dont il est actionnaire et qui accompagne les collectivités dans leurs projets de transition énergétique.

Cet accompagnement se déclinera en trois tranches : la conception du projet, tant sur le plan technique que juridique et financier, le suivi des travaux et enfin les phases de mise en service et d’accompagnement des futurs utilisateurs. Cette prestation établie sur quatre ans est programmée en coordination avec  la réalisation de la ZAC Enova Labège-Toulouse et l’arrivée du métro à Labège.

Par ailleurs, un poste de chargé de projet a été créé par le Sicoval le temps de la réalisation de ce chantier de grande envergure.

La géothermie : comment ça marche ?

Ce procédé utilise l’énergie renouvelable du sous-sol qui bénéficie toute l’année d’une température quasi constante (environ 15°C). Cette chaleur naturelle est récupérée à l’aide de capteurs enterrés et conçus pour prélever la chaleur des terrains qu’ils traversent et desservent les bâtiments via des pompes à chaleurs réversibles.

La géothermie : quels sont ses avantages ?

  • Il s’agit d’un système non polluant puisqu’il utilise une énergie renouvelable.
  • En puisant les calories dans le sol, il s’affranchit de la météo et de la température extérieure et reste donc performant quelle que soit la saison et sans chauffage d’appoint.
  • Les coûts d’investissement de départ et les faibles coûts d’exploitation sont financés par la vente de l’énergie auprès des utilisateurs. Ce projet sera aussi financé par des subventions liées à la transition énergétique.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules