Toutes les actualités

    • Autolien : en route pour un transport solidaire

      En savoir +

    • Besoin de rénover votre logement ? N'attendez plus !

      En savoir +

    • Contrôle de raccordement : ce qu'il faut savoir

      En savoir +

    • Ecoles à énergie positive, acte 3

      En savoir +

    • Forum Jobs d'été 2019 : soyez prêts !

      En savoir +

    • Halte-répit : bénévoles bienvenus !

      En savoir +

    • La Haute-Garonne de ferme en ferme

      En savoir +

    • Le Sicoval engagé pour défendre les droits des femmes

      En savoir +

Nuisibles : pyrale du buis

Jolie chenille aux couleurs éclatantes, la pyrale du buis se nourrit des feuilles situées au cœur des arbustes ; elle s'attaque ensuite à l'écorce des jeunes pousses. La propagation rapide de la pyrale conduit à la défoliation complète des massifs.

Surveillez les buis

Dès le mois d'avril, il est important d'inspecter chaque massif, car les chenilles, de petite taille, sont encore peu visibles, mais en 1 ou 2 semaines, elles auront atteint une taille de 3,5 à 4 cm de long. Elles ne sont pas urticantes ; vous pouvez donc les retirer sans crainte.

Installez les pièges à phéromones

De fin mars à fin octobre, il est recommandé d'installer des pièges à phéromones ; cette espèce produisant 2 à 3 générations par an, les pièges permettent de détecter les premiers vols de papillon et d'envisager ainsi des moyens de lutte plus offensifs (voir fiche ci-dessous).

Les moyens de lutte sont disponibles auprès de Biova.

Pour plus d'infos et plus d'astuces :

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules