Au plus près pour protéger nos aînés

Protéger nos aînés est une priorité en ces temps de pandémie. Deux centres de vaccination sur notre territoire (Castanet-Tolosan et Ramonville Saint-Agne ) et des vaccinodromes sur l'agglo Toulousaine ont vu le jour mais ils restent pour certaines personnes difficilement accessibles. C’est pour aller vers les plus fragiles que le Vaccibus sillonne la Haute-Garonne. Dimanche 25 avril, c’est à Belberaud qu’il s’est arrêté…

 

Depuis le début du mois de mars, le Vaccibus sillonne la Haute-Garonne et fait une halte dans ses 17 intercommunalités. Sur le territoire du Sicoval, c’est à Belberaud qu’il s’est arrêté. Cette commune a été sélectionnée de par sa position centrale et de sa salle des fêtes qui s’est transformée à l’occasion en centre de vaccination.

En amont de cette journée, c’est tout un travail de coordination qui s’est déroulé : les 36 communes ont dressé des listes de leurs habitants éligibles à la vaccination. Ces listes ont été envoyées au Sicoval qui les a centralisées pour les transmettre à la plateforme départementale du CHU de Toulouse chargée d’appeler les personnes sélectionnées pour leur donner un rendez-vous.

 Ce sont en tout une vingtaine de personnes qui se sont mobilisées pour cette journée. Les pompiers volontaires, au cœur du dispositif, ont été épaulés par des membres de la Croix rouge et des agents du Conseil départemental. La commune de Belberaud et le Sicoval ont apporté le soutien logistique et veillé au bon déroulement de cette halte du Vaccibus.

Sur le territoire, 184 habitants étaient inscrits et 142 ont reçu la première dose du vaccin. Le Vaccibus sera de retour dimanche 6 juin pour assurer la seconde injection à ces personnes.

Ce dispositif innovant n’aurait pas vu le jour sans une étroite coopération entre plusieurs acteurs. Il été mis en place sous la houlette de la Préfecture de la Haute-Garonne par le SDIS 31 (service départemental d’incendie et de secours) avec le concours le Conseil départemental, de l’AMF31 (Association des maires de France), des collectivités territoriales, de l’ARS (Agence régionale de santé) et du CHU de Toulouse.

 

sur la photo : le commandant Franck Bardenat, Rafaël Sorroche, maire de Belberaud et ses adjoints, Jacques Oberti, président du Sicoval et de l'AMF31

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules