Halte aux chenilles processionnaires

Lorsqu'elle prolifère, la chenille processionnaire présente des risques pour la santé publique : urticante, elle est dangereuse pour les individus, surtout les enfants, mais également pour les animaux domestiques (chiens, chevaux).

Elle provoque également des dégâts sur les arbres qu'elle colonise, en particulier les pins : défoliation, perte de croissance, affaiblissement, conduisent rapidement à la mort des arbres, même les plus grands.

A partir de début décembre

Pensez à mettre en place les éco-pièges et les nichoirs à mésange

Pour en savoir plus consultez la fiche sur la chenille processionnaire

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules