Le Sicoval s’engage pour l’inclusion numérique

À l’occasion de son « Tour de France des oubliés du numérique », le secrétaire d'État, Mounir Mahjoubi, a signé jeudi 14 février avec la Communauté d'Agglomération du Sicoval, représentée par son Président Jacques Oberti, la charte « Territoire pour un numérique inclusif ». Cette signature formalise le partenariat de l’État avec le Sicoval qui s’engage en retour dans des actions en faveur de l’inclusion numérique.

Le Sicoval, aux côtés de 9 autres collectivités françaises est  la seule intercommunalité de l’hexagone a avoir signé la charte
"Territoire France Connectée pour un numérique inclusif".
Cet engagement marque ainsi la volonté de la Communauté d’Agglomération de s’inscrire comme « un territoire moteur et solidaire sur le terrain de l’inclusion numérique pour ne laisser aucun citoyen sur le bord du chemin » précise Jacques Oberti, Président du Sicoval.

Les oubliés du numérique

Aujourd’hui, la précarité numérique est un phénomène de société que nul ne peut ignorer.
Comme le souligne Mounir Mahjoubi « 20 % des Français ne savent pas se servir d'internet et 20% le maîtrise très difficilement ». A l’heure où l’accélération du « tout numérique » devient la norme, l’État  souhaite ainsi se mobiliser avec les collectivités contre « l’illectronisme » sur tout le territoire français et faire en sorte que la dynamique numérique profite à tous.

Des acteurs du territoire impliqués

Mounir Mahjoubi a eu également l'occasion de rencontrer des associations : Regards et Cyberdicap et des startups du territoire du Sicoval liées au numérique comme Freya Games, Numanis, Gogowego et Relief. Le secrétaire d’État s’est dit «impressionné par le dynamisme du territoire en termes d'inclusion numérique, ici chacun essaye d'apporter sa pierre à l'édifice numérique».

Une charte pour réduire la fracture numérique

Inscrite dans le cadre du plan national pour un numérique inclusif  cette charte vise à reconnaître, appuyer et soutenir les actions mises en œuvre localement pour identifier les publics fragiles, apporter un premier niveau d’aide numérique, développer des ateliers de formation et coordonner les acteurs de la médiation sociale et numérique.


 Retrouvez la charte "Territoire France Connectée pour un numérique inclusif"

Retour en images de la visite du 14 février 2019 

 

 

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules