Pompertuzat

Selon la légende, ce nom vient de la destruction d'un pont sur l'Hers au Moyen-Age : "pont per tu zat" signifie "plus de pont".

Pompertuzat accueille une église du XVIe siècle et le château d'un Premier Ministre, le comte de Villèle, sous Louis XVIII et Charles X. Le monument aux morts mentionne Jane Dieulafoy, célèbre égyptologue du XXe siècle.

L’église Saint-André et Saint-Cloud (XVIe siècle)

De récents travaux de restauration ont permis de découvrir un fronton monolithe de l’époque gallo-romaine à l’effigie d’une gorgone. Selon la mythologie grecque, Méduse, le plus connu de ces monstres, avait le pouvoir de changer en pierre ceux qui croisaient son regard. La voûte est agrémentée depuis le XIXe siècle d’un décor peint sur fond bleu fait de feuillages et d’anges, autour de médaillons dorés représentant des personnages bibliques. (Possibilité de visite guidée, renseignements en mairie au 05 34 66 62 10)

À voir également

Monument aux morts (XXe siècle) • pigeonnier Latour (xviie siècle, I.S.M.H.) • château (XVIIIe siècle) • puits public, bascule et poids public (le long de la rue J. Dieulafoy) • château de Rodoloze (RD 813) • pont de Deyme (I.S.M.H.) • pigeonnier (au lieu-dit la Veine)

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules