Pechbusque

Pechbusque, « collines boisées » en languedocien, s’est émancipée de la tutelle de Toulouse au milieu du XIXe siècle. On y trouve l’église Saint-Jacques, de style gothique méridional. Dotée de vitraux restaurés et d’une pietà, elle constitue une halte importante pour les pèlerins de Compostelle.

 

L’église Saint-Jacques (XIXe siècle)

Classée à l’Inventaire des Monuments Historiques, située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, l’église, en briques toulousaines, abrite de nombreux trésors : une statue de Saint-Jacques en bois polychrome, des vitraux du maître verrier réputé Henri Guérin, évoquant le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle et une représentation de Notre-Dame de Piété, classée à l’Inventaire des Monuments Historiques (église visitable, renseignements en mairie au 05 61 73 37 54).

À voir également

Ancienne école (fin XIXe - début XXe siècle) • croix de mission (1891) • maisons toulousaines (sur la rue principale) • château de Planet (XVIIIe siècle)

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules