Montlaur

Composé des villages de Saint-Lautier et de Maravals, Montlaur possède notamment un château qui, grâce à sa position culminante sur la vallée de l’Hers, a joué un rôle historique important. Aujourd’hui, un point de vue panoramique permet d’admirer par temps clair une partie de la chaîne des Pyrénées.

Chapelle Notre-Dame de Maravals (XIVe siècle)

Située à l’emplacement d’un prieuré fondé au XIe siècle, cette chapelle tient son nom de l’occitan « maravals » qui signifie « mauvaise vallée ». Cette appellation fait référence aux travaux de défrichage que durent réaliser des moines installés sur ce site avant de pouvoir cultiver les bords de l’Hers.

Le château de Montlaur (XVIIe siècle)

Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, construit à l’emplacement d’un ancien fort défensif (fief de Raymond VI, Comte de Toulouse), ce château est perché sur le mont des Lauriers. On raconte que pour sa construction, une chaîne humaine faisait passer les briques de main en main depuis la fabrique, située au pied du coteau, jusqu’à l’emplacement choisi. Château du pastel*, il a accueilli Catherine de Médicis, lors de son voyage à Toulouse en 1578.

* plante dont les feuilles produisent un bleu utilisé en teinture et dont le commerce fit la richesse de Toulouse aux XVe et XVIe siècles

À voir également

Sentier botanique • église Saint-Lautier (fin du XVIe siècle) visitable sur RDV pour groupe uniquement. Renseignements en Mairie au 05 61 81 00 00 • moulin d’En Cos (XVIIe siècle) • propriété de Langlade

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules