Montbrun-Lauragais

Implanté depuis le Moyen-Âge dans le vallon proche des ruines du château seigneurial, Montbrun se déplaça sur le site de Montbrun-le-Vieux puis, vers 1860, à son emplacement actuel.

Bâti en 1680, le moulin à vent de Montbrun-Lauragais a été restauré en 2002. La commune est également dotée d’un four à pain. Un marché de producteurs fermiers et bio anime la place chaque jeudi soir.

Le moulin (XVIIe siècle)

Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, ce moulin typique du Lauragais a été construit en 1680. Il a arrêté de fonctionner une première fois pendant la première Guerre Mondiale. Après des travaux de modernisation, son exploitation a repris jusqu’en 1962. Laissé à l’abandon jusque dans les années 90, il appartient désormais à la commune. Il connaît aujourd’hui une seconde vie : dix années de restauration ont permis de le remettre en état de marche. Inauguré en 2002, il est désormais ouvert au public et fait l’objet d’animations régulières.

Hameau de Montbrun-le-Vieux

Le premier village de Montbrun se situait dans le vallon du Prestin. Le vieux château en ruine, visible depuis le moulin mais inaccessible pour des raisons de sécurité, permet de situer l’emplacement de ce premier hameau. Le village s’est ensuite développé sur la colline voisine du Mont Brun (nommée ainsi en raison de la couleur des bruyères qui le recouvrent). De ce hameau, dit de Montbrun-le-Vieux, il reste aujourd’hui quelques maisons, des ruines du porche de l’église Saint-Michel (déplacée sur son site actuel en 1877), l’emplacement du cimetière et une stèle-souvenir.

À voir également 

Eglise Saint-Michel (XIXe siècle) • château Latomy (XVIe et XIXe siècles) • mairie et école (XIXe siècle), place René Hébrard

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules