Belbèze-de-Lauragais

Hameau de Montgiscard, Belbèze-de-Lauragais obtient son autonomie à la Révolution. Propriété de l’Eglise, la commune est cédée à la famille Garaud puis au Capitoul* Marc Derrey au XVIIIe siècle.

Fenêtre ouverte sur la campagne lauragaise** le village de Belbèze-de- Lauragais poursuit aujourd’hui son urbanisation tout en préservant son caractère rural.

* magistrat municipal de Toulouse
** Belbèze signifie « Belle-vue »

L’église Saint-André (XIXe siècle)

L’ancienne église de Belbèze se situait probablement à proximité du château du Comte Maffre, au lieu-dit « En Dardé ». Son cousin, Raimon VI, fit détruire le château au XIIIe siècle. C’est à la fin du XIXe siècle que l’église Saint-André fut édifiée à son emplacement actuel. Son mur pignon est surmonté d’un clocher-mur Lauragais percé d’une baie. 

À voir également

Puits, fontaine de Cardalhac (XIXe siècle) • croix d’En Dardé (XIXe siècle)

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules