L’environnement : préserver notre cœur vert

Lutte contre la pollution de l'air, les nuisances sonores, gestion des ressources en eau, préservation de la biodiversité, réduction des déchets, entretien des espaces naturels et des rivières…  Davantage qu’une action ponctuelle, la protection de l’environnement est inscrite dans l’ADN du Sicoval.



Le respect et la préservation de l'environnement sous toutes ses formes sont systématiquement intégrés de façon transversale dans les politiques de l’Agglo, que celles-ci portent sur le développement du territoire, l’urbanisation, les transports, etc. Pour inciter les différents acteurs du territoire à s'inscrire dans cette même dynamique, des actions de sensibilisation, de concertation et d’accompagnement sont régulièrement menées par le Sicoval.

Collecte et valorisation des déchets

Précurseur dans sa politique de gestion de déchets qu’il exerce depuis 2001, le Sicoval s’est toujours fixé le double objectif de maîtriser les coûts tout en réduisant l’impact environnemental de cette gestion. Si en pratique, ce ne sont pas les services de l’Agglo qui assurent directement la collecte à domicile et le traitement des déchets, c’est bien le Sicoval qui en gère la compétence. La prestation de collecte a été confiée à la société SITA pour une durée de 5 ans. Ce marché a été renouvelé en 2013.
En ce qui concerne le traitement, la compétence est déléguée au syndicat mixte Décoset (153 communes : Toulouse et périphérie). Les déchets, ordures ménagères et tri sélectif (sauf le verre) sont ensuite acheminés à l'Unité de valorisation énergétique (UVE) de Bessières pour y être triés et valorisés. Le Sicoval axe par ailleurs son action sur la prévention des déchets en développant de nouvelles filières de valorisation (piles, ampoules, déchets d’équipements électriques et électroniques, etc.) et sur le développement du compostage en immeuble et du lombricompostage.

Réseau d'énergies renouvelables

Par ailleurs, la communauté d'Agglomération soutient la création et l'exploitation de production et de distribution de chaleur à base d'énergies renouvelables, comme le réseau chaleur-bois, par exemple.

193 kg/habitant en 2015

Grâce à la mobilisation de tous, la production d’ordures ménagères (poubelle grise) sur notre territoire est aujourd’hui inférieure à la moyenne de Décoset (253 kg/ habitant/an). Elle a baissé de 80 kg en 10 ans.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules