Un aménagement raisonné et maîtrisé

66 % du territoire consacrés à l’agriculture, aux espaces naturels, aux loisirs et aux sports et le reste destiné pour moitié aux secteurs urbanisés (ou urbanisables), pour moitié mis en réserve pour laisser libre choix aux générations futures. Voilà la philosophie qui prévaut à la compétence « aménagement de l’espace » au Sicoval.

travaux d'améngaement d'un terrain en bordure d'autoroute A61

L'aménagement de l'espace communautaire est évidemment au cœur des prérogatives de la communauté d'agglomération.L’exercice de cette compétence s'appuie sur une charte d’aménagement  essentiellement qualitative qui cible comme objectifs  :

  • un développement équilibré par une maîtrise et une régulation de la croissance urbaine,
  • la qualité du cadre de vie par l’amélioration de l’habitat et des services, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine,
  • la préservation et l’amélioration de l’environnement.

Les outils de l’aménagement

Les grandes lignes de l’aménagement du territoire sont déterminées par différents documents d’urbanisme : le Schéma de cohérence territoriale (Scot) ; le Plan local d’urbanisme (PLU) ; la carte communale ; le Programme local de l’habitat (PLH) ; le Plan de déplacement urbain (PDU) ; la charte d'aménagement ; la charte de paysage ; la charte de développement économique.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules