Plus d'infos

Suivez le chantier

Le Bulletin d'Information du Chantier (BIC) fait le point sur les avancées du projet. Il vous apporte des éclairages, vous informe sur les prochaines étapes du chantier. Bonne lecture !

BIC N°1 - novembre 2016

Vos contacts

Pendant toute la durée du chantier, le service Assainissement du Sicoval répond à vos questions :

  • projetaxesud@sicoval.fr
  • une boîte aux lettres est à votre disposition sur le site
  • 05 62 24 29 29

Station d'épuration et unité de compostage Axe Sud

Un projet de territoire aux multiples enjeux

  • Proposer un équipement moderne en lieu et place des stations d’épuration actuelles situées à Ayguesvives et à Montgiscard qui ne répondent plus aux exigences de la réglementation.
  • Répondre à la forte évolution démographique et économique de notre territoire et permettre le raccordement des communes d’Ayguesvives, Baziège et Montgiscard, soit un équipement dimensionné pour 11 575 équivalent-habitants extensible à 20 000 E.H.
  • Mettre en place un ouvrage performant dont les qualités de traitement vont au-delà de la réglementation en vigueur en matière de qualité des eaux rejetées.
  • Améliorer le service apporté en matière d’assainissement avec de nouvelles possibilités pour le traitement des boues
  • Exploiter la richesse des boues des stations d’épuration de notre territoire en les transformant en un produit valorisable pour l’agriculture par la production d’un compost normé.

Un investissement de 8,1 M€

Le coût de ces ouvrages est de 3.7 M€ pour la STEP et de 4.4 M€ pour l’unité de compostage. Ces projets devraient bénéficier de subventions du Conseil Départemental 31 ainsi que de l’Agence de l’eau Adour Garonne.

Des ouvrages conçus pour favoriser la maîtrise et la valorisation de l’énergie

La conception de ces ouvrages a été orientée vers une maîtrise et une valorisation optimales de l’énergie et des ressources naturelles utilisées sur le site : gestion optimisée de l’eau par recyclage de l’eau traitée et réutilisation pour le process, mise en place d’équipements performants visant une réduction de l’énergie consommée

Une réduction maximale des nuisances olfactives, acoustiques et visuelles

Les ouvrages de prétraitement de la station d’épuration ainsi que l’ensemble du process de compostage des boues sont conçus de manière à limiter ces nuisances.

Afin de limiter les odeurs liés aux ouvrages de prétraitement de la station d'épuration, les refus de dégrillage seront ensachés et évacués très régulièrement. Par ailleurs, le poste de relevage, le bassin d’orage, le dégraisseur dessableur ainsi que les fosses de stockage des sables et des graisses seront couverts et désodorisés et l’air vicié sera envoyé vers une unité de désodorisation ultra performante.
En ce qui concerne l’unité de compostage des boues d’épuration, l’ensemble du process de fabrication du compost est intégré dans un bâtiment clos et désodorisé.

Les nuisances sonores sont traités grâce à un capotage systématique des moteurs et un isolement phonique des locaux. Ainsi les équipements les plus bruyants (surpresseurs, centrifugeuse, ventilateurs de désodorisation) seront  capotés et installés dans des locaux insonorisés. En effet, afin d’absorber le bruit, de la fibralith sera disposée sur les murs et sur le plafond, la porte sera insonorisée et les grilles de ventilation du local  seront munies de pièges à sons.

Enfin, l'intégration des bâtiments dans l’environnement, la limitation des hauteurs des bâtiments et des ouvrages, l'optimisation de l’espace non bâti par un aménagement paysager de qualité (densification des plantations autour du projet, zone de rejet végétalisée au sud du site dont le rôle sera d’assurer un traitement complémentaire des eaux usées en sortie de station d’épuration)… permettront de limiter l'impact visuel des ouvrages sur l'environnement.

Un site vitrine 

La compréhension des enjeux de l’assainissement est importante pour former les consciences éco-citoyennes.
L’assainissement des eaux usées est une étape décisive permettant de maintenir la qualité de notre environnement et la station d’épuration est au cœur du processus.
Ainsi afin de sensibiliser le public aux enjeux de l’assainissement et de la biodiversité, un circuit pédagogique sera proposé aux visiteurs à travers les installations de la station d’épuration afin de découvrir toutes les étapes du traitement des eaux usées.

Une unité de compostage valorisant les boues du territoire

En grande majorité, nos eaux usées sont traitées dans des stations d’épuration dont l’objectif est de rejeter une eau claire peu chargée en particules.

Ces particules sont donc retenues au niveau du traitement sous forme de boues très chargées en matière organique.

L’objectif d’une usine de compostage de boues de station d’épuration est alors d’exploiter la richesse de ces déchets en les transformant en un produit valorisable pour l’agriculture.

Pour ce faire, les boues sont mélangées à des déchets verts et ce mélange subit un traitement par aération forcée dans des tunnels de fermentation pendant 3 semaines. L’aération et le suivi de la température sont très contrôlés lors de cette étape.
Le process se poursuit ensuite dans des casiers de maturation pendant 4 semaines. Le produit obtenu est ensuite criblé à une maille de 20 mm, afin de séparer les particules fines (qui seront épandues) des éléments grossiers.
Le produit fini est stocké pendant 6 mois dans les casiers de stockage, situés en extérieur. Enfin, chaque  lot  de  compost  produit est analysé afin de vérifier sa qualité et sa conformité avec la norme NF U 44-095.
Le compost ainsi obtenu est utilisé en agriculture conventionnelle en tant qu’amendement organique. Il respecte les seuils de pollutions définis par la norme en termes de métaux lourds et composés traces organiques notamment.

Equipement : Unité de compostage Axe Sud
Début des travaux : septembre 2016
Mise en service : 2ème semestre 2018
Maître d’ouvrage : Sicoval
Maîtrise d’œuvre : Safege-Suez Consulting
Coût : 4 409 070 € HT
Intrants : 600 tonnes de matières sèches de boues d’épuration mélangés à 935 tonnes de déchets verts
Durée du traitement : 3 semaines de fermentation et 4 semaines de maturation
Compost produit annuellement : 1 558 tonnes

Une STEP performante pour les communes d'Ayguesvives, Baziège, Montgiscard

Les travaux de la construction de la nouvelle station d’épuration ne débuteront qu’après l’enquête publique qui aura lieu au 1er trimestre 2017.

Equipement : Station d’épuration
Début des travaux : 1er semestre 2017
Mise en service : 2ème semestre 2018
Maître d’ouvrage : Sicoval
Maîtrise d’œuvre : Safege-Suez Consulting
Coût : 3 371 220 € HT

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules