Les trois conseils pour protéger votre installation

Gel, détérioration, accès, environnement… Vous êtes responsable de votre compteur d’eau. Ces quelques conseils vous aideront à le conserver en bon état et à garantir l’acheminement d’une eau de qualité.


Le gel, ennemi des compteurs d'eau

Selon la rigueur de l’hiver, votre réseau de distribution de l’eau et plus particulièrement votre compteur sont vulnérables. Il est donc important de protéger son compteur d’eau du gel.
Outre le désagrément  de ne plus avoir d’eau au robinet ou les fuites au moment du dégel qui alourdissent la facture, les habitants doivent assumer les frais de réparation ou de changement du compteur endommagé.

De simples mesures préventives permettent de limiter les dégâts :

  • Isoler : pas de matériaux qui absorbent l’humidité (laine de verre ou de roche, papier, textile, paille…), ils pourrissent et attirent serpents, guêpes et autres hôtes indésirables. Préférez les plaques de polystyrène pour calfeutrer les niches.
  • Contrôler : malgré ces précautions, après un hiver rigoureux ou une période de froid intense, il est conseillé de contrôler plus fréquemment son compteur pour détecter plus rapidement fuites et dysfonctionnements.

La traque aux fuites d'eau

  • Sur le réseau : le service eau-assainissement repère les éventuelles fuites à l’aide de 23 débitmètres et d’écoutes acoustiques, répartis sur l’ensemble du réseau. Ce diagnostic débouche ensuite sur des travaux de réhabilitation.
  • Chez les particuliers : c’est par une surveillance régulière de votre compteur que vous détecterez d’éventuelles pertes. Relevez l’index un soir, puis le matin suivant sans utiliser d’eau ; toute variation traduirait une fuite.

Pour connaitre les modalités de prise en charge des fuites d’eau

Un compteur toujours accessible

Pour faciliter le travail des agents de relève mais également ne pas endommager le compteur et la niche, veillez à dégager l’accès : espace suffisant pour atteindre le coffret, facilité d’ouverture de la trappe, pas de plantation envahissante (ou piquante !), pas d’objet lourd posé dessus…

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules