Un nouveau service civique pour Gandon au Sénégal

Sarah Maucorps à la veille de son départ pour Gandon au Sénégal, en service civique

"Je suis une jeune ingénieure de 23 ans et souhaite travailler pour faciliter l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les pays en voie de développement. Dans cet objectif, j’ai suivi une spécialisation de 8 mois en gestion des ressources hydriques à Rio de Janeiro au Brésil, une belle expérience qui m’a confortée dans mon envie d’international et de mettre mes connaissances au service des autres.

C’est dans le cadre de mon stage de fin d’études à la start-up Sunwaterlife, société toulousaine spécialisée dans les purificateurs d’eau, que j’ai découvert Gandon, Ndiébène Gandiol et les volontaires du Sicoval qui y travaillent. J’ai en effet effectué une courte mission sur place pour l’installation d’une unité de purification d’eau l’année dernière (août 2016).

L’idée de prolonger le projet en effectuant un service civique est très motivante car cette fois, je ne serai pas simplement de passage : cette immersion pendant un an va me permettre de mieux comprendre les attentes des partenaires du projet (villageois, municipalité, Sicoval...) et les défis que représente l’accès à l’eau potable pour ces populations. Pour moi, ce service civique est une excellente opportunité de mêler expérience professionnelle et enrichissement humain."

Sarah va rejoindre au Sénégal deux services civiques déjà sur place, Anne et Céline, ainsi qu’une personne en service volontaire international, Stéphanie.

Plus d'informations sur la politique de coopération et de solidarité internationales du Sicoval

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules