Tourisme : une méthode, deux défis

Comment promouvoir le tourisme au Sicoval ? Les élus ont planché sur la question afin de définir les grands axes de la stratégie touristique de l’Agglo.

Et si le Sicoval s’invitait sur les cartes postales de vacances en devenant un territoire touristique reconnu ? Cette gageure – dont l’impact économique pour le territoire est loin d’être négligeable -, les élus du Sicoval ont à cœur de la relever depuis que l’Agglo exerce officiellement la compétence « Promotion du tourisme » (1er janvier 2017). Oui, mais comment faire ? Lors du dernier conseil de communauté, une stratégie de développement de l’offre touristique pour les 5 prochaines années a été entérinée. Autour de deux défis :

  • Développer les potentialités du territoire ;
  • Accompagner les acteurs locaux du secteur touristique.

1/ Dévoiler ses atouts

 

Environnement naturel, patrimoine, histoire, sports de loisirs et de nature, animations locales, tourisme d’affaires… les atouts du Sicoval dessinent la carte :

  • d’une offre touristique axée sur les séjours courts (2-3 jours) ;
  • d’une destination complémentaire des territoires limitrophes (Toulouse, pays Lauragais) ;
  • d’un tourisme expérientiel et à partager dans lequel le touriste serait acteur et ambassadeur de son séjour.

Ce diagnostic oriente la stratégie touristique à venir vers le développement de l’offre autour du canal du Midi, la revitalisation du tourisme d’affaires ou encore le développement d’un tourisme « terroir » ou axé sur l’écotourisme.

2/ Accompagner et coordonner

L’Agglo entend s’appuyer sur une démarche collective impliquant les acteurs locaux et permettant de développer une identité territoriale propre. Il s’agira de définir collectivement les contours de la destination touristique :

  • en structurant et valorisant les offres existantes ;
  • en accompagnant et fédérant les acteurs autour de projets communs ;
  • en créant de nouveaux partenariats et de nouveaux projets innovants.

En pratique, cette stratégie s’appuiera financièrement sur la taxe de séjour intercommunale, adoptée en septembre dernier. Elle se matérialisera en 2018 par 6 premières actions concrètes :

  • Création d’un réseau des professionnels du tourisme ;
  • Développement de l’accompagnement privilégié des acteurs ;
  • Création des premiers outils de promotion touristique ;
  • Création d’un observatoire touristique ;
  • Développement des premiers partenariats ;
  • Organisation d’un événement fédérateur.

Pour que les visiteurs qui viennent découvrir la région toulousaine prennent l’habitude de rester quelques jours de plus chez nous…

Quelques chiffres

1 150 000 entrées au Gaumont Labège ;
200 000 cyclistes et 100 000 touristes navigants sur le Canal du Midi ;
30 000 visiteurs au Muséum du Pastel (Labège) et à la Ferme de 50 (Ramonville-Saint-Agne);
5 700 spectateurs pour le Festival Convivencia (Ramonville, Castanet et Ayguesvives);
5 000 vélos loués à « À vélo 31 » (Ramonville-Saint-Agne) ;
3 500 visiteurs à la Maison Salvan (Labège);
1 500 canoës loués sur la base de loisirs de Granhotà (Clermont-le-Fort).

(chiffres 2017)

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules