Tourisme : est-ce que tu viens (au Sicoval) pour les vacances ?

En instaurant une taxe de séjour payée par les résidents occasionnels, le Sicoval va se donner les moyens d’une politique touristique ambitieuse.

Comment faire de notre territoire une destination touristique reconnue dans le sud-est toulousain ? Cette question était au cœur des dernières rencontres du tourisme – qui ont réuni le 7 septembre plus de 80 acteurs locaux de la thématique - et elle a trouvé une chambre d’écho politique lors du dernier conseil d’agglomération. Car, nos élus ont saisi l’opportunité de ce nouveau champ d’intervention du Sicoval qu’est le tourisme (depuis le 1er janvier, loi NotRE)  pour développer une politique touristique à l’échelle du territoire, laquelle pourra notamment constituer un levier de développement économique et d’animation.

Des qualités « naturelles »

À la charnière entre espace métropolitain et coteaux du Lauragais, ouvert sur la méditerranée et les Pyrénées, le Sicoval dispose de qualités touristiques « naturelles », remarquables et diverses : le canal du Midi qui le traverse du Nord au Sud, les rives de l’Ariège, le terroir et les coteaux du Lauragais ou encore la proximité de Toulouse et l’innovation. Ces derniers aspects permettront de dynamiser le volet « tourisme d’affaire ».

Une taxe de séjour intercommunale

Seulement voilà, si le Sicoval veut attirer des visiteurs occasionnels, il devra coordonner et accompagner les acteurs locaux afin d’impulser une démarche collective et valoriser son offre d’accueil touristique actuelle composée de 54 hébergements, 147 restaurants, 86 prestataires d’activités … Comment ? En mettant en réseau les différents acteurs, en assurant la promotion et la visibilité des diverses actions touristiques sur le territoire et en se dotant de moyens financiers spécifiques. Afin de financer cette nouvelle ambition, les élus du Sicoval ont décidé d’instaurer, dès le 1er janvier 2018, la taxe de séjour intercommunale de manière à faire participer les touristes au financement des dépenses liées à cette fréquentation du territoire. Cette taxe (calculée par personne et par nuitée) sera payée par le visiteur dans les structures d’hébergement puis reversée au Sicoval.

Cadre légal pour soutenir les actions touristiques, cette taxe constituera pour le Sicoval un moyen concret d’accompagner :

  • les acteurs du territoire dans leur politique de développement ;
  • la professionnalisation du tourisme et de ses acteurs locaux ;
  • la réalisation d'actions transversales de promotion.

Il appartient désormais à l’Agglo d’animer cette compétence « tourisme » en créant une identité forte pour le Sicoval… afin d’inciter nos visiteurs occasionnels à rester sur notre territoire et à y revenir.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules