Sicoval - Sénégal : une coopération constructive

Depuis 12 ans, le Sicoval s’investit dans la solidarité internationale, en développant des partenariats avec les communes de Gandon et Ndiébène Gandiol au Sénégal. Du 10 au 15 février, une délégation du Sicoval était en visite officielle sur place et a ainsi pu se rendre compte de l’avancée des projets réalisés dans le cadre de ces coopérations et échanger sur leurs perspectives.

 Aux côtés de Jacques Oberti, Président du Sicoval, Henri Arévalo, élu communautaire en charge de la solidarité et de la coopération internationale, Catherine Gaven, élue en charge de l’enfance, et Karine Rovira, déléguée à la jeunesse, ont pendant 4 jours fait le point sur les projets réalisés ou en cours, et échangé avec leurs homologues pour le renouvellement du protocole de coopération entre nos les  deux collectivités.

 Améliorer le quotidien

Co-élaborés par le Sicoval et ses collectivités partenaires sénégalaises, les programmes ciblent les besoins fondamentaux des populations et participent à l’amélioration de leurs conditions de vie.
Cette collaboration se développe concrètement autour sur 3 axes :

  • l’appui institutionnel : construction de marchés, formation informatique...
  • le développement durable : construction de latrines et accès à l’eau dans les écoles, aménagement de parcelles agroforestière villageoises...
  • et les échanges entre acteurs des deux territoires : chantiers jeunes, appui aux projets associatifs et communaux …

A travers une tournée de terrain, les élus du Sicoval ont pu mesurer l’impact concret des projets menés depuis 2004.

Ces actions s’inscrivent dans un appel à projet conjoint du Ministère sénégalais de la gouvernance locale, du développement et de l’aménagement et du Ministère français des affaires étrangères et du développement international.  Les projets sont menés en collaboration avec des partenaires techniques et financiers français ou sénégalais : Ministère français des Affaires étrangères et du développement international, Ministère sénégalais de la Gouvernance locale, du développement et de l’aménagement du territoire, l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, les associations Le Partenariat et GRET, l’Agence Régionale de Développement de St Louis, etc.

Soutenir la coopération

Ces quatre jours de visite ont également été l’occasion d’échanger et redéfinir conjointement, entre les équipes politiques élues en 2014, les principaux objectifs de la coopération.

Le rôle d’accompagnement des communes de Gandon et Ndiébène Gandiol, notamment par le biais de volontaires sur place, a été confirmé comme particulièrement utile et pertinent. L’ensemble des programmes de la coopération est en effet suivi depuis 2004, pour des missions de 2 ans, par un volontaire de solidarité international (VSI) dont le rôle est d’assurer la coordination des projets. Un volontaire de service civique (VSC), en poste pour un an, assiste en outre le coordinateur. Un nouveau jeune VSC arrivera prochainement à Gandon, chargé de l’animation du programme d’action entre la commune d’Escalquens et le village de Maka Toubé.  

Cette mission politique a été l’occasion pour les élus du Sicoval de mieux connaitre les réalités des territoires partenaires et de s’apercevoir que malgré les différences culturelles, géographiques, socio-économiques, une collectivité française ou sénégalaise est confrontée à des problématiques similaires. Un nouvel axe de travail a été conforté autour des échanges interculturels afin de favoriser l’ouverture d’esprit chez les jeunes.

A l’issue de ce fructueux séjour,  il a été décidé que le protocole de coopération serait renouvelé pour une période triennale, de 2017 à 2020 et signé lors de la visite des élus sénégalais au Sicoval prévue en septembre prochain.

En savoir plus sur la politique de coopération et de solidarités internationales du Sicoval

Retrouvez ici les photos de la mission

La vidéo de Ndar Info, site d'information de St Louis:

 

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules