Liaison Ligne B - TAE : le Sicoval dit oui !


Les élus ont émis un avis favorable au projet de Connexion Ligne B (CLB) soumis par Tisséo Collectivités à concertation préalable. À travers cette décision, ils réaffirment leur attachement à cette infrastructure et, plus largement, à l’ambition affichée par le projet Mobilités 2020-2025-2030 en termes de développement des transports pour la grande agglomération toulousaine.

En 2016, Tisséo Collectivités annonçait la création d’une 3e ligne de métro Toulouse Aerospace Express pour Toulouse d’ici 2024, reliant Colomiers à Labège. Restait à savoir comment connecter le terminus actuel de la ligne B à Ramonville à cette nouvelle infrastructure de transport. À vol d’oiseau, la solution est simple. Mais à hauteur de bipède, il faut enjamber un noyau routier (le Palays), ne pas défigurer un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco (le canal du Midi), apporter une solution de déplacement aux 4 000 salariés des 200 entreprises du parc du Canal, tenir compte du contexte financier difficile pour les collectivités locales…

La connexion Ligne B

Plusieurs options envisagées plus tard, le choix s’est arrêté sur une connexion de 2,7 km en métro, principalement aérien. Au départ de la station Ramonville, ce métro desservira une station au sein du parc du Canal pour se connecter ensuite à la 3e ligne TAE via la station Institut National Polytechnique (INP). Un accord financier est venu stabiliser le projet en  juillet 2017. Il prévoit que le Sicoval augmente sa contribution au financement du projet Mobilités à hauteur de 7,7 M€ d’ici 2030 (contre 1,1 M€ en 2016).

Un Oui largement justifié

Les élus du Sicoval ont émis un avis favorable au projet de CLB proposé par Tisséo pour deux principales raisons :

  • en connectant la Ligne B du métro toulousain à TAE, la Connexion Ligne B apporte une réponse cohérente et pertinente à l’ensemble des problématiques de déplacements à l’échelle de la grande agglomération toulousaine,
  • localement, le tracé du CLB intègre les perspectives de développement économique et démographique du secteur de Ramonville-Labège.

Cet avis positif n’est cependant pas un blanc-seing. Au cours du débat qui s’est tenu en Conseil, les élus de l’Agglo ont réaffirmé leur vigilance quant au respect des engagements de Tisséo sur ce dossier. Et notamment en ce qui concerne la mise en service de la CLB, au plus tard en même temps que le TAE, c’est-à-dire fin 2024.

Le projet Mobilités, kesako ?

Le projet Mobilités prévoit les investissements futurs en matière d’équipements de transports sur les 15 ans à venir à l’échelle de 114 communes de la grande agglomération toulousaine. Le coût des investissements nécessaires pour répondre aux enjeux de mobilité, d'accessibilité et d'attractivité de ce secteur est aujourd’hui évalué à environ 4 milliards d’euros. Elaboré au sein de Tisséo-Collectivités par les intercommunalités adhérentes à ce syndicat de transports, le projet Mobilités a été définitivement approuvé en février 2018, après plus de trois ans de travail.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules