Fiscalité : une hausse modérée pour financer le métro

En dépit des dotations de l’État désormais réduites à portion congrue et pour anticiper les grands projets de transport sur son territoire, le Sicoval fait le choix d’une augmentation limitée des taxes locales.

À l’occasion du dernier conseil de communauté, les élus de l’intercommunalité ont voté en faveur d’une hausse de :

  • 1,5% sur la taxe d’habitation (TH), la taxe foncière (TFB) et la taxe sur le foncier non bâti (TFNB).
  • 1,10% sur la cotisation foncière des entreprises (CFE)

Au moment d’adopter son budget, chaque année, le Conseil de communauté doit en effet se prononcer sur le niveau du taux des taxes composants les principales ressources de l’Agglo.

Dans un contexte où les dotations de l’État n’ont jamais été aussi faibles (500 000 euros annuels contre 4 millions en 2015), les élus ont pris le pari d’une augmentation de la fiscalité locale limitée. Cette hausse de l’impôt devrait permettre de dégager un produit supplémentaire estimé à 452 076 € annuel, lequel aura vocation à alimenter exclusivement la participation financière du Sicoval à l’arrivée du métro à Labège.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules