Bimby ou la densification douce

Après une première expérience sur la commune de Vigoulet-Auzil, le Sicoval souhaite étendre d’ici début 2018 la démarche Bimby sur au moins 3 communes de son territoire. Ce dispositif, qui s’inscrit dans le cadre de "Territoire à énergie positive pour la croissance verte », permet une densification en douceur en préservant les terres naturelles et agricoles, conformément au du Grenelle de l’environnement. 

C’est dans une dynamique très verte que les élus ont validé lundi 3 juillet, le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès des communes du territoire qui seraient intéressées par une démarche de type Bimby (Voir encadré ci-dessous). Le Sicoval souhaite ainsi initier un nouveau mode de production de logements tout en limitant l’étalement urbain. La mise en place de cette démarche, qui repose sur le concept d’intensification des zones pavillonnaires avec le (re)découpage des parcelles bâties, s’appuiera sur un dialogue avec les habitants et la convergence de leurs projets avec l’intérêt général de la commune.

Calendrier de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI)

  • Juillet 2017 : lancement de l’AMI.
  • Fin septembre/début octobre 2017 : dépôt des candidatures des communes.
  • Novembre 2017 : sélection des projets retenus.
  • Début 2018 : démarrage opérationnel de l’action.


Le dispositif BIMBY en bref

Avec son pied de nez au syndrome NIMBY, «Not in my Backyard», qui désigne le rejet systématique d'un projet de construction dès lors qu'il s'installe près de chez soi, BIMBY, «Build in my Backyard» (« Construire dans mon jardin ») permet d’encadrer et de mieux maîtriser une pratique déjà ancienne. En un mot : accompagner une évolution maîtrisée des tissus urbains existants à partir de petits projets dispersés (agrandissements des constructions existantes et divisions parcellaires pour en accueillir de nouvelles). 

D'apparence anecdotique, cette démarche participative et incitative contribue à mieux concilier projets de vie des habitants et intérêt général, réduction de l'étalement urbain et projet dynamique pour un territoire.

Mais elle suppose que les collectivités, les professionnels et les citoyens fassent évoluer leurs regards et leurs pratiques en considérant les tissus urbains existants, notamment pavillonnaires, comme des lieux où projets individuels et projet collectif peuvent se rejoindre.

Pour en savoir plus : Découvrez la vidéo BIMBY - Densification urbaine par la maison individuelle

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules